Autres articles dans cette rubrique

Recherche

Accueil du site / Participez / Mobilisation citoyenne contre le changement climatique !

Participez à la plus grande mobilisation citoyenne contre le changement climatique !

L’Alliance pour la Planète (groupement national d’associations environnementales)* lance 5 minutes de répit pour la planète, un appel simple à l’attention de tous les citoyens : le 1er février 2007 entre 19h55 et 20h00, éteignez veilles et lumières.

Il ne s’agit pas d’économiser 5 minutes d’électricité uniquement ce jour-là, mais d’attirer l’attention des citoyens, des médias et des décideurs sur le gaspillage d’énergie et l’urgence de passer à l’action ! 5 minutes de répit pour la planète : ça ne prend pas longtemps, ça ne coûte rien, et ça montrera aux candidats à la Présidentielle que le changement climatique est un sujet qui doit peser dans le débat politique.

Pourquoi le 1er février ? Ce jour là sortira, à Paris, le nouveau rapport du groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) des Nations Unies. Cet événement aura lieu en France : il ne faut pas laisser passer cette occasion de braquer les projecteurs sur l’urgence de la situation climatique mondiale.

Si nous y participons tous, cette action aura un réel poids médiatique et politique, moins de trois mois avant l’élection présidentielle ! Faites circuler au maximum cet appel autour de vous et dans tous vos réseaux !

Forum

  • Mobilisation citoyenne contre le changement climatique !

    2 février 2007

    2 février 2007, Par Coordination Amis de la Terre France
    Communiqué de presse Les Amis de la Terre remercient vivement toutes les personnes et organisations qui ont participé aux Cinq minutes de répit pour la planète, organisées par l’Alliance pour la Planète et coordonnées par les Amis de la Terre. Un signal clair aux candidats à la présidentielle.
    Merci à tous ! Le Réseau de Transport d’Electricité (RTE) reconnaît : « Cette baisse correspond à la consommation de l’éclairage et des appareils en veille d’environ 3 millions de ménages ». La consommation française d’électricité a baissé de plus de 1% entre 19h55 et 20h, soit l’équivalent de la consommation totale de la ville de Marseille ou de la production d’un réacteur nucléaire.
    C’est un signal sans ambiguïté aux décideurs et aux candidats aux présidentielles. Anne Bringault, directrice des Amis de la Terre, déclare : « L’action a dépassé toutes nos espérances, et mobilisé bien au delà des réseaux militants. Cet événement populaire confirme que les gens sont très concernés et prêts à agir concrètement, comme le rappelle le sondage TNS Sofres selon lequel 86% des Français sont prêts à diminuer leur consommation électrique ».
    L’action a été menée à la veille de la publication à Paris d’un nouveau rapport des Nations Unies sur le changement climatique, qui s’annonce alarmant pour des centaines de millions de personnes.
    Cyrielle Den Hartigh, responsable climat des Amis de la Terre, explique : « En pleine présidentielle, les citoyens somment les politiques d’agir. Des solutions existent pour lutter contre le gaspillage à court et à long terme et pour réduire nos émissions. Les bâtiments sont le second secteur émetteur de gaz à effet de serre en France, après le transport. L’isolation de 500 000 logements par an permettra une réduction massive des émissions. C’est une mesure réaliste, rentable et créatrice d’emploi ».
    Les Amis de la Terre, au sein de l’Alliance pour la Planète, continueront à faire pression sur les candidats aux présidentielles : l’Alliance défend 24 mesures prioritaires pour l’environnement.
    Se sont éteints des milliers d’appartements et de maisons, mais aussi la Tour Eiffel, la basilique de Fourvière à Lyon, Notre Dame de la Garde à Marseille, l’Arc de Triomphe à Montpellier, la place du Capitole à Toulouse, la cathédrale de Reims, le Colisée à Rome, l’université de Montréal au Canada, la chambre des députés aux Pays Bas et en Allemagne, et de nombreux lieux dans plus de 20 pays.