Autres articles dans cette rubrique

Recherche

Accueil du site / A la une... / Manifestons à Rennes Samedi 17 Mars 2007

A la veille des élections présidentielle et législatives de 2007, moment-clé de notre démocratie, la construction de l’EPR commence à Flamanville, en Basse Normandie, sans que les Français aient été véritablement consultés. Cette décision bafoue la démocratie.

Ne vous y trompez pas : si l’EPR est construit, il sera bientôt suivi par plusieurs dizaines de nouveaux réacteurs nucléaires partout en France. C’est le renouvellement du parc nucléaire tout entier qui est en jeu aujourd’hui avec l’EPR.

L’avenir énergétique de la France doit être choisi par tous les Français et non par le lobby pro-nucléaire qui défend exclusivement ses intérêts. 84% des Français plaident en faveur des énergies renouvelables et 77% d’entre eux souhaitent que la maîtrise de l’énergie soit développée (sondage BVA, 21-22 juillet 2006). De fait, seules la sobriété énergétique et les énergies renouvelables permettent de lutter contre le réchauffement climatique, assurant ainsi un avenir aux générations futures. Faites entendre votre voix en envoyant la carte Soleil aux candidats de votre choix à l’élection présidentielle afin qu’ils sachent que vous ne voterez pas pour eux s’ils ne se prononcent pas clairement contre le projet EPR.

Quelles énergies pour demain ? Aux citoyens de décider, pas à l’industrie nucléaire.

Si l’EPR est construit, il absorbera une part importante des investissements consacrés à l’énergie, condamnant ainsi toute politique ambitieuse de maîtrise de l’énergie et de développement des énergies renouvelables. La France restera prisonnière d’un modèle énergétique dépassé, centralisé, polluant et dangereux.

L’EPR n’est vraiment pas la bonne réponse

Plus d’infos sur : www.stop-epr.org

DEPART GROUPE DE QUIMPER

Transport en car au départ de Quimper depart à 10h - parking penvillers - retour vers 20h30

réservation au 02 98 53 50 46 ou au local cyberacteurs (ancien local ti ar vro)8 rue ste catherine à quimper

paf : 15 € plein tarif, 10 € tarif reduit

A l’initiative du collectif stop epr de Quimper (Sortir du nucléaire Cornouaille, les Alternatifs, UDB, Les Verts, CNT29, Cyberacteurs, LCR)

Départ de Brennilis à vélos

Mercredi 14 mars à 18h rassemblement à Brennilis devant la centrale avec montage et "inauguration" de la maquette du réacteur* + scie égoïne et Shaddocks qui pompent dans le lac "Plein Becquerels" (Saint Michel). Visite des alentours contaminés (rivière, lac). Soirée : bivouac au camping de Brennilis (l’eau est parait-il "naturellement" riche en actinium 227).

Jeudi 15 mars, départ des vélos pour Rennes depuis la centrale. Soirée étape vers Mur de Bretagne (80 km). Animation à voir avec association locale. Recherchons hébergement. - Vendredi 16 mars, étape 65 km Mur de Bretagne St Méen le Grand (plus près de Rennes). Hébergement recherché dans le coin animation idem la veille. - Samedi 17 mars matin étape 40 km (maxi) St-Méen-Rennes arrivée Rennes vers midi pik-nik accueil et manif. (*) léger, facilement démontable, monté sur roues de vélo il nous suivrait (démonté dans la voiture suiveuse) jusqu’à Rennes pour la manif.

°°°° L’appel est donc lancé pour :

1) Des participants cyclistes avec vélo, duvet chaud, affaires persos, instrument de musique et bonne humeur etc. sans qui ça ne pourra se faire. Nous cuisinerons (bio) collectivement (sauf accueil exceptionnel :-) le matin et le soir (participation de chacun aux frais). Le midi chacun se débrouille (ce qui n’empêche pas de se retrouver). Possibilé de rejoindre la "marche" (ou la roulotte, roulitude... :-D ) en route ou de l’accompagner un bout de chemin.

2) Mais les gens ne viendront pas s’ils n’ont pas de paille où dormir. Donc le plus urgent est de trouver les hébergements des étapes de Mur de Bretagne et de Saint Méen, et facultativement de Brennilis mais ce serait bien quand même car en mars dans les Monts d’Arrée les nuits sont fraîches. Paysans bio gymnases etc. avec au moins un point d’eau.

3) Un véhicule (utilitaire léger pas forcément sanitaire ;-) ) suiveur pour trimbaler la cambuse (vaisselle, gaz, billic), le réacteur démonté, les Shaddocks, la grosse caisse et un raton laveur... faire les courses, ramener les brebis perdues, ramasser les éclopés, ramener des vélos qui ne reviendraient pas par un autre moyen après la (grosse) manif. 4) Des bonnes volontés pour aider ou fournir du matériel et/ou aider à fabriquer le réacteur (Areva est déjà pris 8-) ) les Shaddocks et autres idées à venir.

contact : Delestage - Nicole Jacquin Tél : 02 98 59 57 34 Email : nicole (a) delestage.org pour en savoir plus : http://www.delestage.org/bVELORennesIlis