Recherche

Accueil du site / Base de l’ILE LONGUE / Ile Longue Week-end d’actions antinucléaires

Article repris du site www.sortirdunucleaire.org

Le 11 août une douzaine de militant-e-s du Réseau "Sortir du nucléaire" ont déployé une banderole géante ayant pour message « Le nucléaire tue l’avenir » au-dessus du pont de Terenez, principal accès à la presqu’île de Crozon, cœur de la force de frappe nucléaire.


070813FR3-Iroise-1850
envoyé par sortirdunucleaire

Simultanément, d’autres militant-e-s du Réseau ont informé et sensibilisé les milliers de personnes se rendant au festival du « Bout du monde » (Crozon) par des simulations d’accident nucléaire et des actions humoristiques et impertinentes telles qu’une vraie-fausse manifestation de partisans de l’arme nucléaire. Parmi les slogans des clowns figuraient : « Nagasaki c’était trop p’tit, Hiroshima, remettons ça ! », « tous en guerre, tous en guerre, tous ! », « les croques morts en colère, pas assez de nucléaire », « une bonne guerre nucléaire : y’a trop de gens sur terre ». Les 20 000 autocollants et tracts distribués à l’intérieur et à l’extérieur du festival ont connu un réel succès.

Ces actions visaient d’abord à rappeler aux festivaliers la proximité immédiate de la base nucléaire de l’Île-Longue, qui héberge les 4 Sous-marins Nucléaires Lanceurs d’Engins (SNLE) français et leurs 288 têtes nucléaires. Elles cherchaient ensuite à informer le public de la relance actuelle de l’arme nucléaire en France, relance concrétisée par les nouveaux missiles nucléaires d’attaque M51, qui doivent équiper les SNLE d’ici 2010. Comme l’a dit Jacques Chirac en janvier 2006 à l’Ile Longue, l’Etat français envisage désormais l’utilisation offensive de l’arme nucléaire afin de « garantir nos approvisionnements stratégiques ». Les futures guerres du pétrole pourront donc être menées à l’arme nucléaire.

Cette nouvelle posture, qui viole l’article 6 du Traité de Non Prolifération (TNP) nucléaire ne peut qu’inciter des pays tels que l’Iran, la Corée du Nord ou la Libye à se doter à leur tour de l’arme nucléaire.

Le Réseau "Sortir du nucléaire" a invité la presse au pont de Terenez (entrée nord de la presqu’île de Crozon) pour le démontage spectaculaire de sa banderole le dimanche 12 août après-midi. Celui-ci a été l’occasion de faire le bilan d’une semaine d’échanges et d’actions dans le cadre des Rencontres d’été du Réseau "Sortir du nucléaire".

Contact presse : Xavier Renou porte parole national du Réseau "Sortir du nucléaire" 06 64 18 34 21 xavier.renou ( a ) sortirdunucleaire . fr