Autres articles dans cette rubrique

Recherche

Accueil du site / Centrale de Brennilis / [Voir] Brennilis, la centrale qui ne voulait pas s’éteindre, un documentaire de Brigitte Chevet

A l’occasion de la sortie du film documentaire de Brigitte Chevet, plusieurs projections sont programmées en France aux mois d’avril et mai 2009. Dans la plupart des cas, les projections sont accompagnées par la réalisatrice ou des membres des associations écologistes qui suivent le dossier.

Mise à jour du 10 avril 2009

- le samedi 25 avril à Chooz (Ardennes)
- le dimanche 26 avril à Rennes Champ libre
- le 29 et 30 avril à Flers (Orne).
- le 17 mai à Kerity à 17h00

Brennilis, la centrale qui ne voulait pas s’éteindre Un film de Brigitte Chevet - 52 mn / 2008

© Vivement Lundi ! / France 3 Ouest

Juin 2007 : deux groupes opposés se font face, et s’invectivent devant la centrale nucléaire de Brennilis, au centre du Finistère. Écologistes d’un côté, employés d’EDF de l’autre. Les noms d’oiseaux volent. Les uns viennent d’obtenir l’arrêt des travaux de déconstruction du réacteur, les autres protestent au nom de l’emploi. La presse mitraille cette scène, pleine de tension électrique. Pourtant, cette petite centrale était censée être la « vitrine du démantèlement du futur », un exemple pour tous les sites nucléaires français en bout de course ! Comment en est-on arrivé là ?

Plantée en plein milieu des Monts d’Arrée, au lieu-dit des « Portes de l’Enfer » où est censé habiter l’Ankou, cette centrale a symbolisé l’entrée de la Bretagne profonde en modernité. Une aventure de Spirou et Fantasio, mettant en scène le valet de la mort des légendes bretonnes, s’y déroule (L’Ankou, collection Spirou et Fantasio, 1977, chez Dupuis). Depuis plus de vingt ans, elle a cessé de fournir ses kilowatts. C’est la première centrale française arrivée en fin de vie active. Seul son coeur, encore radioactif, bat toujours, obligeant les démanteleurs à beaucoup de patience et de minutie. Étrange château endormi, qui dénote dans le paysage. Avec la complicité de Fournier, le dessinateur de L’Ankou, qui nous prêtera ses planches pour ce documentaire, en collectant témoignages et archives, nous raconterons l’histoire de ce drôle d’endroit. De ses débuts à son abandon, des enjeux du démantèlement en passant par les bombes du FLB des années 70, du « retour à l’herbe » proclamé jusqu’aux questionnements actuels des écologistes, qui tirent le signal d’alarme sur d’éventuelles contaminations dues à la centrale. De l’Ankou ou de l’Atome, qui est en train de gagner la partie à Brennilis ?

Montage / Editing : Katia Manceau Images / Photography : Didier Gohel / Brigitte Chevet / Christophe Cocherie / Ludovic Auger Son / sound : Frédéric Hamelin / Patrice Hennetier / Jean-François Briand / Henri Puizillout / Eric Bouillon Lumière / lights : Josselin Raoult Infographie : Christine Mousset Une coproduction Vivement Lundi ! / France 3 Ouest avec le soutien de la Région Bretagne, du CNC, de la Procirep, de l’Angoa/Agicoa et de France 3 “La Case de l’Oncle Doc”.

Galerie image