Autres articles dans cette rubrique

Recherche

Accueil du site / A la une... / Illuminations de Noël : Le RIAC29 interpelle les 283 communes du Finistère

Communiqué du RIAC29

Comme les années précédentes nous avons interpellé par courrier les 283 communes du Finistère pour leur demander de faire preuve de "sobriété énergétique" et de ne pas organiser de concours d’illuminations de Noël.

Madame le maire, Monsieur le maire,

Le 4ème rapport du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) publié début 2008 dresse le bilan des changements climatiques. La responsabilité de l’homme est annoncée avec une probabilité de plus de 90% et l’augmentation moyenne de température mondiale évaluée entre 1,1 et 6,4°C d’ici 2100, avec une évolution plus probable comprise entre +1,8 et +4°C. Au-delà de 2°C de réchauffement par rapport au niveau actuel, il existe des risques importants d’extinction massive d’espèces, de baisse des rendements agricoles, de montée des eaux de 4 à 6 mètres… Les moyens disponibles pour atténuer ces risques seraient une baisse de 50 à 85% des émissions mondiales de GES (Gaz à effet de serre) d’ici 2050.

Renforcée par la crise énergétique dans son indiscutable nécessité, la lutte contre le changement climatique est inscrite comme un objectif central du projet de loi Grenelle 1 voté le 21 octobre dernier en première lecture à l’Assemblée nationale à une écrasante majorité. Dans ce texte, l’engagement de diviser par 4 les émissions françaises des GES, entre 1990 et 2050, est confirmé. L’une des décisions de la loi, si elle est vraiment appliquée, est le retrait de la vente des ampoules à incandescence à compter de 2010. Depuis, les fabricants et les distributeurs d’ampoules à incandescence se sont engagés à les retirer progressivement du marché (fin des 100 watts à incandescence dès juin 2009, des 25 watts en 2012). Ces ampoules ne transforment en lumière que 5 % de l’énergie qu’elles consomment et seront remplacées par des lampes basse consommation ou à leds (moins énergivores, d’une plus longue durée de vie, recyclables mais plus chères).

Aussi, nous venons, comme les années précédentes, vous demander : de faire preuve de « sobriété énergétique » pour les fêtes de fin d’année 2008, en diminuant le nombre de sources lumineuses, en remplaçant dès à présent les ampoules à incandescence par des modèles moins énergivores, en diminuant la durée quotidienne et la période d’allumage des lumières décoratives communales ; de ne pas organiser de concours d’illuminations de Noël dans votre commune et de ne pas utiliser de fonds publics pour subventionner de tels concours organisés dans votre commune par des associations, comités des fêtes, offices de tourisme...

Lorsqu’on analyse la consommation annuelle bretonne, on constate une surconsommation électrique de la mi-décembre à la mi-janvier (malgré la fermeture de nombreuses usines, écoles, collèges et lycées...), certes imputable au froid hivernal, mais aussi à un sur-éclairage de nos façades, jardins, magasins, rues... Or, pour faire face à ces pics de consommation, il faut faire fonctionner des centrales thermiques, fortement émettrices de gaz à effet de serre - entre 600 et 700 grammes de CO2/Kwh d’après l’étude de l’Ademe et RTE - qui aggravent encore la situation climatique actuelle.

Le développement durable a été au cœur des dernières élections municipales et de nombreuses communes en ont fait l’une de leurs priorités en attribuant cette fonction à un adjoint. Des gestes simples, comme la sobriété en matière d’illuminations pour les fêtes de fin d’année, donneraient un signal fort de l’engagement de votre commune en faveur du développement durable et serviraient d’exemple à vos administré(e)s. Les changements climatiques sont l’affaire de tous et en particulier des collectivités.

Le Réseau d’Initiatives et d’Actions Climat Finistère (RIAC29) a été fondé en 2005 dans le Finistère pour lutter contre les causes du changement climatique, favoriser les économies d’énergie et agir sur le développement des énergies renouvelables, tout en sauvegardant la biodiversité, l’éthique et le social. Nous vous proposons d’animer dans votre commune des réunions d’information et de sensibilisation sur les thèmes du changement climatique, des économies d’énergie et des énergies renouvelables.

Nous vous prions d’accepter, Madame le maire, Monsieur le maire, l’expression de nos salutations les meilleures.